X
Se connecter
No hint
Créer un compte
un partenariat rue des écoles Maif
X
Tape le titre d'une histoire
Contes et légendes

Le brahmane et la déesse Durga

Un pauvre brahmane, ayant femme et enfants, priait et faisait régulièrement des offrandes à la déesse Durga, l'épouse du dieu Siva. Un jour qu'il était dans la forêt à se lamenter sur sa misère, le dieu Siva et son épouse vinrent à se promener dans cette même forêt.
La déesse appela le brahmane et lui fit présent d'un objet merveilleux qu'elle avait demandé pour lui à Siva. C'était un pot de terre qu'il suffisait de retourner pour en voir tomber, sans fin, de délicieux beignets sucrés, qu'on appelle mudki, dans ce pays.
Le brahmane et la déesse Durga - illustration 1
Le brahmane remercia la déesse et s'empressa de reprendre le chemin de la maison. Il était encore loin de chez lui quand il eut l'idée d'essayer le pot de terre : il le retourna, et aussitôt en sortit une quantité de beignets, les plus beaux que le brahmane ait jamais vus.
Vers midi, ayant faim, il s'apprêta à manger ses mudki, mais comme il n'avait pas fait ses ablutions ni dit ses prières, il s'arrêta dans une auberge près de laquelle se trouvait un étang. Il confia le pot de terre à l'aubergiste en lui recommandant à plusieurs reprises d'en prendre grand soin.
Le brahmane et la déesse Durga - illustration 2
Pendant ce temps, l'aubergiste, qui avait été fort étonné de voir le brahmane attacher tant de prix à un simple pot de terre se mit à examiner l'objet. Comme il le retournait, il en tomba une pluie de beignets. L'aubergiste s'empara du pot magique et lui en substitua un autre d'apparence semblable. Ayant fini ses dévotions, le brahmane reprit son bien et se remit en route. Arrivé chez lui, il appela sa femme et ses enfants en leur promettant l'apparition de merveilles. Naturellement, ils ne virent rien du tout !
Le brahmane courut chez l'aubergiste et lui réclama son pot. L'autre feignit de s'indigner et mit le pauvre homme à la porte. Le brahmane retourna dans la forêt dans l'espoir de rencontrer encore la déesse Durga. Il la vit en effet, et elle lui donna un second pot de terre. Le brahmane l'essaya bien vite : il le retourna et il en sortit une vingtaine de démons d'une taille gigantesque et d'un aspect terrible, qui se mirent à le battre. Heureusement, celui-ci eut la présence d'esprit de retourner le pot et de le couvrir, ce qui les fit disparaître aussitôt.
Le brahmane et la déesse Durga - illustration 3
Le brahmane retourna chez l'aubergiste et lui fit les mêmes recommandations que la première fois. L'aubergiste retourna le pot de terre, et il fut roué de coups, ainsi que toute sa famille. Il supplia le brahmane d'arrêter les démons. Celui-ci se fit rendre le premier pot de terre et fit ensuite disparaître les démons.
Le brahmane et la déesse Durga - illustration 4
Le brahmane s'établit alors marchand de mudki, et gagna beaucoup d'argent.
Source : Collectif, Contes d'Asie, ill. Thomas Tessier, Circonflexe
Partager
Share
Partager sur Tweeter