X
Se connecter
No hint
Créer un compte
X
Tape le titre d'une histoire
Contes et légendes

Perséphone ou la naissance des saisons

La déesse Déméter, protectrice de la Nature, avait une fille unique qu'elle chérissait. C'était une très belle enfant, fraîche comme un bouton de fleur et rosée comme les fruits qui mûrissent lentement au soleil. Cette jeune fille s'appelait Perséphone. Notre déesse attentionnée passait beaucoup de temps avec l'adolescente ; elle lui enseignait les secrets de la terre, lui parlait des céréales, des légumes et des fruits qu'elle faisait croître. Et la vie suivait son cours…
Pendant ce temps, au royaume des morts, le dieu Hadès observait Déméter et sa fille. Il avait remarqué la beauté de Perséphone et il espérait secrètement l'épouser. Il conçut pour cela un astucieux stratagème. Comme cela lui arrivait fréquemment, Déméter partit en voyage. Hadès fit alors fleurir une multitude de narcisses. C'était une belle journée, Perséphone sortit avec une amie. Elle flânait, insouciante, dans la campagne fleurie de narcisses, s'attardait pour en faire un bouquet, s'éloignant ainsi de sa compagne. Cet instant fut propice au dieu des morts… Alors qu'elle se penchait pour ramasser une fleur, le sol s'ouvrit et Hadès surgit dans toute sa splendeur. Perséphone, surprise, ne put alerter son amie et elle fut emportée dans les profondeurs de la Terre. Nul ne pouvait sortir du monde souterrain sans le consentement d'Hadès.
C'était un lieu terrible, peuplé de monstres et d'ombres. L'air y était irrespirable, plein de gémissements, de souffrance et de cris, auxquels succédait parfois un sinistre silence.
En découvrant cet univers, si différent de celui qu'elle connaissait, Perséphone ne put retenir ses larmes. C'est ainsi qu'elle devint reine des Enfers.
Perséphone ou la naissance des saisons - illustration 1
En revenant de son voyage, Déméter s'alarma de ne pas trouver sa fille chez elle, comme elle en avait l'habitude.
Alors, la déesse de la Nature quitta l'Olympe et partit à la recherche de Perséphone…
Déméter était si triste d'avoir perdu son enfant qu'elle refusait de faire germer les graines. Plus rien ne poussait et les hommes et les animaux mouraient de faim. Puis un jour, enfin, la déesse apprit le nom du ravisseur. Indignée, elle alla trouver Zeus et demanda qu'on lui rende Perséphone. Depuis longtemps déjà, Zeus était inquiet… La Terre avait trop souffert de cette situation ! Il prit donc parti pour la déesse : « Mais, rappelle-toi, si ta fille goûte aux fruits de l'empire des ombres, elle ne pourra en ressortir. » Et aussitôt, Zeus ordonna au dieu des Enfers de relâcher la captive. Malheureusement, Perséphone avait déjà mangé quelques grains de grenade. Hadès refusa alors de la libérer complètement. Pour revoir sa mère, la jeune fille dut promettre de revenir régulièrement près du puissant dieu.
Perséphone ou la naissance des saisons - illustration 2
Lorsque Déméter retrouva enfin son enfant, elle laissa éclater sa joie de la plus belle manière qui soit : elle fit reverdir les champs et recouvrit les arbres de fleurs et de bourgeons. Quel soulagement alors pour les hommes, les femmes et tous les animaux ! Mais Perséphone ne pouvait rester plus de quatre mois auprès de cette mère aimante et généreuse, et la séparation qui s'ensuivit fut un nouveau déchirement pour la déesse de la Nature…
Elle ne supportait pas de voir la Mort s'emparer de la beauté de son enfant pour la garder si longtemps enfermée dans le triste royaume des Enfers. Perséphone siégeait alors auprès d'Hadès. Elle gardait sa fraîcheur et sa beauté mais, si loin des plaisirs du monde vivant, elle prenait un air sombre et tragique… jusqu'à ce qu'elle retrouve sa mère. Petit à petit, la Nature, les mortels et les animaux se sont habitués aux allées et venues de Perséphone…
À chaque printemps, Déméter retrouve sa fille pour une ou deux saisons seulement, et la Nature, si triste en hiver, reprend alors vie.
Partager
Partager sur Tweeter